agriculture raisonnée

L'agriculture raisonnée (expression dérivée de l'anglais "integrated farming")repose sur une approche globale de l'exploitation agricole et une meilleure prise en compte de l'environnement. Tout comme l'agriculture biologique, l'agriculture raisonnée s'inscrit dans une logique de développement durable. Sur le plan technique, la principale différence entre ces deux modes de production réside dans le fait que l'agriculture raisonnée n'interdit pas l'utilisation de produits  de synthèse pour la protection des cultures contre maladies et insectes ravageurs.
L agriculture raisonnée doit respecter un cahier des charges très stricte concernant l' utilisation de produits. Pour exemple: Lorsque les cultures présentent des maladies ou autres ravageurs (insectes voraces et envahisseurs) Nous devons utiliser une combinaison de technique biologiques, mécaniques mais aussi chimique dans le but de supprimer les maladies et autres...le producteur doit savoir identifier les ravageurs et les insectes utiles présents sur sa culture. Il doit évaluer la situation et voir si les seuils d' intervention sont atteints. Ensuite, avant de prendre la décision d' utiliser un pesticide il devra avant tout privilégier d autres technique tel que le binage " lutte mécanique" ou biologiques "utilisation d insectes prédateurs d' autres insectes parasites des cultures.
L'agriculture raisonnée est une réglementation, en France, qui s'applique aux productions agricoles prenant en compte la protection de l'environnement, la santé et le bien-être animal. En France, le concept est réglementé par les pouvoirs publics (ministères de l'Agriculture et de l'Écologie) et la promotion est assurée par le réseau FARRE (Forum de l'Agriculture Raisonnée Respectueuse de l'Environnement). Une certification est attribuée aux exploitants agricoles respectant les principes de l'agriculture raisonnée.
l’agriculture raisonnée est une meilleure réponse aux attentes et aux contraintes de la consommation moderne, avec ses exigences croissantes de qualité ET de volume. Ainsi, la production de produits Bio ne suffit pas en volume et face à l’expansion de la demande de 10 % par an, il faut maintenant importer de plus en plus de produits biologiques de pays étrangers ; ceci étant peu bénéfique au bilan écologiques des dits produits. 
Deux fruits ou légumes qui ont évolué cote à cote, avec les memes soins et paramètres climatologiques ne seront absolument pas identiques, ni en forme , ni en saveur. Il peut donc y avoir des fruits ou légumes moins bons et beaux que d' autres. Un peu comme nous, les humains ! la perfection ne se trouve absolument nulle part. C' est un point que je tenais à souligner et je suis ravie que la très grande majorité d' entre vous en ai conscience.


Agriculture biologique

L’agriculture biologique constitue un mode de production qui trouve son originalité dans le recours à des pratiques culturales et d’élevage soucieuses du respect des équilibres naturels. Ainsi, elle exclut l’usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l’emploi d’intrants. Les bénéfices que la société peut retirer de l’agriculture biologique sont multiples en termes de création d’activités et d’emplois, de préservation de la qualité des sols, de la biodiversité, de l’air et de l’eau. Ce mode de production permet d’expérimenter en vraie grandeur des pratiques innovantes respectueuses de l’environnement et qui sont susceptibles d’être développées plus largement en agriculture. Ses modes de transformation privilégient la mise en valeur des caractéristiques naturelles des produits.
Nous pouvons encore choisir de manger des produits sains et frais BIO ou NON !L IMPORTANT EST DE CONSOMMER ESSENTIELLEMENT DES PRODUITS DE SAISON ET DU TERROIR....


Notre mode de Culture

Nous utilisons essentiellement des traitements également utilisés en Bio ( bouillie bordelaise, bacillus thuringiensis , purin d ortie, pyrethrine, souffre, cuivre, etc etc) ....un de nos cousins, utilise des graines de moutarde et de diverses plantes pour apporter de l engrais à sa terre, nous avons aussi utilisé la roténone ( interdite aujourd'hui pour ses effets néfastes sur les hommes) et pourtant utilisée longtemps en bio. Ces pesticides dit bio ne sont pas forcément anodins. Il ne faut pas confondre « naturel » et « sans danger ». C’est d’ailleurs bien pour leur efficacité qu’ils sont utilisés ! Cependant,les pesticides bio naturels se dégradent plus rapidement que les produits phyto, à l’exception du soufre et du cuivre. De fait, on trouve moins de résidus dans la nature et donc, indirectement, dans les aliments..... Les producteurs certifiés en raisonnés peuvent cependant et (seulement en cas de ravages maladies ou insectes) utiliser des produits dit ( phyto ) ils respectent au maximum l'environnement, en employant des produits plus doux que ceux utilisés il y a quelques années, qui ne détruisent pas la faune auxiliaire. Par ailleurs, ils mènent une lutte dite intégrée, en introduisant dans les vergers et diverses cultures des acariens prédateurs des parasites, des pièges pour évaluer les populations d'insectes et ainsi traiter au bon moment, (seulement si le seuil est dépassé). Il faut préserver la faune (insectes utiles), et cela impose l'emploi de produits bien plus doux nécessitant plusieurs actions, 4 traitements d'aujourd'hui sont nettement moins dangereux qu'un seul d'hier. Il y a quelques années, la grande majorité des agriculteurs utilisait des produits à large spectre : des "tue tout" qui étaient hautement nocifs pour l' homme et la nature. Il faut savoir que Chaque produits phytosanitaires fait l'objet d'une Autorisation de mise sur le marché, et doit être employé à une dose précise et mesuré, avec un nombre de jours avant récolte défini réglementaire et imposé. Tous les maraichers et arboriculteurs sont très contrôlés sur ces points et nous avons une parfaite transparence avec les services de contrôle (calendriers de traitements). Nous faisons un nombre important d'analyses de résidus qui montrent que nous sommes très au dessous des normes et lorsqu'il y a résidu bien sur, car le plus souvent il y a absence totale de traces, du fait du mode d'action des produits. Concernant les graines, hors de question d utiliser des plants ou graines transgéniques !!!! Nous commandons nos plants et semences sans OGM. Mon oncle a meme ses propres plants de tomates. Vous savez, j ai 2 enfants, et tout comme vous , je m'inquiète énormément quant à l avenir de leur santé au vue de tout ce que l on voit et entend! Je suis nièce et belle fille d agriculteur et je souhaite faire partager un maximum mes modestes connaissances en terme d agriculture, la route sera encore longue mais il y a d énormes progrès écologiques et en France nous avons de la chance car les contrôles sont extrêmement rigoureux! Ce qui est important c est de privilégier des fruits et légumes de saison et du terroir en evitant l' agriculture intensive. Ensuite vous avez le choix entre le bio et le raisonné. Chacun fera son choix. J espère avoir apportée des explications suffisantes qui puissent éclairer vos éventuelles questions .


Abonnez-vous à notre newsletter